Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Terre cuite

Pleines, les briques règnent dans le Nord-Pas-de-Calais et l'Aquitaine. Creuses, elles se développent à nouveau à partir du Grand Est, du Sud-Ouest et de la région du Maine et de la Vendée. Selon leur épaisseur et leurs dimensions, les briques permettent d'édifier des murs porteurs, en façade ou en refend, apparents ou non, mais aussi des cloisons de distribution et de doublage, ainsi que des plafonds. Pleines ou perforées, les briques de petit format restent l'apanage des réhabilitations ou des constructions de style contemporain. La tendance actuelle est aux briques alvéolées rectifiés de 20 cm d'épaisseur et de 25 à 30 cm de hauteur, selon les fabricants, qui complètent la gamme des briques monomurs de 30 ou 37 cm d'épaisseur.

Avantages

La terre cuite, par sa fabrication, est un excellent matériau régulateur d'humidité et possède une inertie thermique naturelle de plus en plus importante au fur et à mesure que les blocs sont épais. D'autres avantages se situent au niveau des blocs rectifiés.

Inconvénients

Le coût des "monomurs" est assez élevé. De plus, les RT à venir vont demander aux murs des performances plus importantes, ce qui limite leur intérêt dans l'avenir. Moins performants, les blocs à bords et faces rectifiés possèdent les mêmes avantages que les "monomurs", mais coûtent deux à trois fois moins cher. Cependant, la pose d'une isolation rapportée limite leur inertie thermique et leur fonction de barrière hygrométrique.