Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Entrevous légers

Les hourdis en béton sont concurrencés par des entrevous légers en matériaux composites (bois aggloméré, polymère, polystyrène expansé…), qui allègent la structure, se manipulent aisément et sont rapides à mettre en oeuvre. Ils s'utilisent principalement avec des poutrelles précontraintes, quelle que soit la position du plancher.Les performances sont au rendez-vous : Rp = 2 à 4 m2.K/W , Up inférieur à 0,27 et, grâce à la pose de rupteurs de pont thermiques, ? (psi) est inférieur à 0,10 W/m.K.

Avantages

Faciles à manipuler, les entrevous composites qui ont la forme d'une voûte permettent de passer les gaines et d'intégrer une isolation rapportée pour une isolation thermo-acoustique en plancher intermédiaire. Sur vide sanitaire ou sur plancher haut de sous-sol, la dalle de béton sera isolée. Certains apportent une "correction thermique" grâce à leur fabrication en polystyrène expansé. L'isolant de la dalle sera alors moins épais (2 cm environ). Les fabricants proposent des "tympans" qui permettent de limiter les découpes et les chutes de matériau en about de plancher ou encore lorsqu'il est en biais.

Inconvénients

Ils sont dix fois plus chers que les hourdis maçonnés. Sur vide sanitaire ou haut de sous-sol, ils exigent la mise en oeuvre d'une dalle flottante isolée.

Entrevous légers : 1 conseil pour tout savoir