Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Injecter

L'injection du produit au coeur de l'aubier vise une plus grande efficacité. Il suffit de percer des trous obliques, de 8 à 12 mm de diamètre, et tous les 30 cm sur les deux tiers de l'épaisseur des poutres ou pannes. L'injection s'effectue par déversement ou sous pression. Injecter sous pression, c'est introduire dans les trous des chevilles-seringues sur lesquelles on clipse un pistolet à peinture électrique, équipé d'une buse spécifique. L'injection est arrêtée lorsque le produit reflue à la surface du bois. Les chevilles sont arasées à la scie, ou laissées intactes en vue d'un nouveau traitement. Vous pouvez aussi traiter en déversant deux fois de suite le produit par un entonnoir inséré dans le trou. Les trous sont rebouchés avec des chevilles (pré-traitées par trempage), partiellement enfoncées pour faciliter un traitement d'entretien. L'injection terminée, il est conseillé d'effectuer un traitement de surface (badigeonnage ou pulvérisation).

Avantages

Traitement profond, efficace et renouvelable des poutres et des pannes.

Inconvénients

Le perçage peut fragiliser les pièces de bois trop fines. Des professionnels y renoncent pour les pièces inférieures à 10 x 10 cm, tandis que d'autres continuent à injecter en espaçant les trous de 50 cm au lieu de 30 cm.

Injecter : 1 conseil pour tout savoir

Injecter : 2 conseils pour bien le faire