Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

L'isolation par l'extérieur

Isoler par l'extérieur coûte plus cher, mais offre l'occasion de rénover la couverture et de bénéficier d'un ensemble performant. Ce procédé améliore l'étanchéité à la vapeur d'eau, répond aux exigences de forte épaisseur, et n'empiète pas sur le volume habitable.
Les caissons chevronnés sont des éléments complets, dotés d'un parement en dessous, bordés de deux chevrons, et remplis par un isolant. Ils se posent directement sur les pannes, dans le sens de la pente.
Les panneaux contrelattés (ou sandwichs) possèdent un parement en sous-face, un isolant résistant à la compression, et un parement extérieur supportant la couverture. Ils s'emboîtent les uns dans les autres. Cette technique est bien adaptée aux charpentes modernes, bien calibrées.
Le sarking consiste à poser sur la charpente existante un écran rigide. L'isolant, résistant à la compression, est mis en place par-dessus, puis un contre-chevronnage, et enfin le support de couverture.

Avantages

L'isolation par l'extérieur permet d'éviter les ponts thermiques (sauf avec les caissons chevronnés). Pas d'emprise sur les combles.

Inconvénients

La mise en oeuvre nécessite un chantier important. À prévoir lors d'une réfection totale de la couverture.

L'isolation par l'extérieur : 1 conseil pour tout savoir

L'isolation par l'extérieur : 2 conseils pour bien le faire