Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Détecter le mouvement

Chargés de la protection volumétrique, les détecteurs de mouvement réagissent aux rayonnements infrarouges d'un être humain et, sauf certains modèles, à ceux d'un petit animal.

Avantages

À lui seul, un détecteur de mouvement peut surveiller une zone de plusieurs dizaines de mètres carrés, pour peu qu'elle soit dépourvue de cloisons ou de tout autre obstacle. Il peut donc remplacer plusieurs détecteurs d'ouverture et même, pour certaines versions, prendre place à l'extérieur. Il ne tardera pas alors à démontrer son efficacité, avant même qu'il y ait eu effraction : averti par un message vocal ou par une sirène intérieure, l'intrus sait qu'il est repéré, et il est donc moins enclin à persévérer.

Inconvénients

Ces détecteurs sont sensibles à diverses sources de chaleur (chauffage, soleil, etc.) qui peuvent provoquer des dysfonctionnements. Incapables de faire la différence entre un intrus et un occupant des lieux, ils ne peuvent être utilisés pour protéger des personnes sans leur interdire, du même coup, l'accès aux volumes protégés. Une contrainte supportable uniquement la nuit, et pour un rez-de-chaussée (si l'on dort à l'étage).

Détecter le mouvement : 2 conseils pour tout savoir

Détecter le mouvement : 2 conseils pour bien le faire

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS