Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Le PVC surchloré (C-PVC)

Le C-PVC a été la première alternative au cuivre, mais il ne s'est jamais véritablement imposé en raison de ses contraintes techniques. Il est ainsi en voie d'abandon aujourd'hui, victime de la concurrence du PER et de ses dérivés.

Avantages

Isolant, le C-PVC réduit les déperditions thermiques par rapport au cuivre. Ininflammable, insensible àla lumière, à la corrosion et au tartre, ce matériau résiste aussi à la plupart des agents chimiques. Certains de ces tubes sont ainsi compatibles avec les traitements bactéricides (anti-légionelle et pseudomonas) : chloration de choc ou continue, élévation de la température à 70° C pendant une demi-heure…

Inconvénients

Ces tubes ne peuvent être cintrés, c'est leur plus gros handicap. Ils se complètent donc de coudes à coller (avec une colle spéciale) qui réduisent la pression. Ils nécessitent par ailleurs des raccords mâles spéciaux, collés, pour se visser au bout de tubes en cuivre.

Le PVC surchloré (C-PVC) : 2 conseils pour tout savoir

Le PVC surchloré (C-PVC) : 1 conseil pour bien le faire