Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"

Les portes pliantes

À deux, trois vantaux ou plus, les portes en accordéon font appel au bois et à ses dérivés ainsi qu'au métal ou au verre. Reliées entre elles par des charnières, elles sont guidées par des ergots. Les vantaux coulissent entre deux rails horizontaux, fixés au sol et au plafond, à la structure du meuble qui les accueille, ou bien dans un bâti rapporté.
Cette dernière option permet de compenser des défauts d'horizontalité plafond-sol, ou d'adapter des portes standard à une hauteur nettement supérieure.

Avantages

Ce type de porte offre un bon compromis entre les vantaux battants et coulissants. Il libère la quasi-totalité de l'ouverture moins l'épaisseur des vantaux et, le cas échéant, celle des montants intermédiaires (d'autant plus nombreux que les portes sont étroites).

Inconvénients

Ces portes sont incompatibles avec les géométries non-perpendiculaires : mur de pignon (dans un comble), d'échiffre (sous un escalier)… Elles ne tolèrent aucun défaut d'horizontalité du sol ou du plafond. Si tel était le cas, les rails devraient être vissés dans un bâti assemblé d'équerre. Avec ou sans bâti rapporté, elles demandent en outre à être parfaitement réglées pour fonctionner correctement.

Les portes pliantes : 1 conseil pour bien le faire