Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

L'hélicoïdal

Pourquoi choisir l'escalier hélicoïdal

Les marches d'un escalier en colimaçon, aussi appelé escalier hélicoïdal, rayonnent en général à partir d'un fût central, qui sert à la fois de limon et d'ancrage. L'ensemble s'inscrit dans une trémie ronde ou carrée, de même dimension. Tous les styles et matériaux sont permis : bois, métal, pierre, verre….

Avantages

De diamètre réduit (rarement plus de 1,50 m), la trémie d'un tel escalier trouve assez facilement sa place partout, à commencer par les petites pièces. Un hélicoïdal peut aussi être autoportant. Il n'a alors besoin d'aucun appui mural.

Inconvénients

Ce type d'escalier peut comporter des marches de surface trop restreinte pour être confortables. Sans parler du manque de dégagement pour monter des meubles. Attention donc de ne pas voir trop petit, surtout s'il s'agit du seul accès à l'étage supérieur.… Lorsque l'escalier n'est pas autoportant, les marches exigent un ancrage mural.

L'hélicoïdal : 1 conseil pour tout savoir

L'hélicoïdal : 1 conseil pour bien le faire