Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Le radiateur à inertie ou à accumulation

Radiateurs à inertie ou radiateurs à accumulation, quelle différence ? Dans les radiateurs à inertie, un fluide caloporteur ou un noyau en matériau réfractaire (pierre, fonte d'aluminium, granit, verre, stéatite, pierre de lave) est chauffé par une résistance électrique et emmagasine la chaleur pour la restituer ensuite progressivement, de façon douce et homogène. Dans les appareils à accumulation, le bloc accumulateur est constitué de briques réfractaires haute densité, qui emmagasinent la chaleur pendant les heures creuses EDF et la restituent ensuite par rayonnement.

Avantages

Un confort similaire à celui du chauffage central, avec une excellente diffusion de la chaleur, une montée rapide en température, peu de variations, et une chaleur qui n'assèche pas l'air. Les radiateurs à inertie et les radiateurs à accumulation conviennent tous deux particulièrement bien aux pièces à vivre (séjour, salon, cuisine) et à la rénovation des logements anciens, mal isolés.

Inconvénients

Des prix élevés en rapport avec ces appareils haut de gamme. Contrairement aux radiateurs à inertie, les radiateurs à accumulation sont imposants et lourds (environ 200 kilos).