Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Un plancher chauffant

Cet émetteur rayonne la chaleur sous toute la surface de la pièce, ce qui uniformise la température et limite la stratification de température de l'air. Cela en fait un chauffage adapté aux pièces hautes ou avec mezzanine. La température ambiante est abaissée de 2 à 3° C par rapport à une chaleur émise par des équipements classiques (une économie d'énergie de 10 à 20 %). La faible température de surface des planchers à basse température est atteinte avec une eau sous 50° C, ce qui est aussi source d'économie. Son inertie d'antan est atténuée par la faible épaisseur des chapes actuelles et par une régulation performante et individualisée, pièce par pièce.

Avantages du plancher chauffant

La chaleur rayonnante ne dessèche pas l'air et ne brasse pas de poussière. Économie d'énergie. Système invisible, libération des murs, gain de place. Confort acoustique. Possibilité de rafraîchissement l'été avec une PAC ou un groupe froid.

Inconvénients du plancher chauffant

Difficile à implanter dans un logement existant. Investissement élevé, et il faut compter environ 15 jours de travaux. Règles strictes (DTU 65.8) à respecter. Nécessité d'une isolation et d'une chape flottante désolidarisée du mur, pour éviter les ponts thermiques et acoustiques.

Le GuidedelaMaison.com vous présente en image comment poser un plancher chauffant. 

Un plancher chauffant : 2 conseils pour bien le faire