Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Le mosaïque

En chêne, en châtaignier, ou d'essence exotique, il est découpé en petites et toutes fines lamelles de bois (de 8 à 10 mm d'épaisseur), pré-assemblées en usine sur un "filet" ou sur une résille, qu'on enlève lors de la pose. On colle alors directement sur le support les lames ou les dalles (selon la forme choisie), et on applique, généralement après ponçage, une finition décorative, teintée ou non. On peut ensuite, comme pour le parquet massif, choisir de cirer ou de vitrifier le bois.

Avantages

À coupe perdue, à coupe de pierre, à bâtons rompus, une infinité de décors est envisageable. La pose est extrêmement facile, et le parquet mosaïque peut même remplacer un revêtement souple, tel que moquette ou vinyle, sans augmenter la hauteur de sol ni gêner l'ouverture et la fermeture des portes.

Inconvénients

L'effet mosaïque est plutôt daté et passé de mode. Son entretien est aussi contraignant que celui d'un parquet massif (lorsqu'il est simplement ciré).

Le mosaïque : 1 conseil pour bien le faire