Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Les piscines hors-sol

Ce système assez sûr et abordable permet de réaliser une piscine hors-sol "en dur", en limitant le coût et le chantier. Il faut, bien sûr, une dalle en béton, mais côté murs on joue avec des panneaux en acier galvanisé ou en bois, pour constituer les parois qui sont maintenues par des poteaux. Pour étanchéifier, on applique une enveloppe PVC, appelée liner. La régénération de l'eau s'effectue avec un skimmer, relié à un groupe de filtration placé à côté du bassin… comme pour les piscines enterrées ! Il existe des modèles octogonaux (de 3 à 6 m de diamètre) ou des rectangles à pans coupés (de 4 à 5 m x 6 à 10 m).

Avantages

Ces bassins sont sûrs. En effet, retirer l'échelle complique l'accès aux jeunes enfants. La piscine étant sur le sol, le bord est à hauteur de 1 m à 1,50 m. Ces bassins sont faciles à monter. Avec paroi en bois, en pin du Nord traité en autoclave, en bois exotique ou composite, ils sont esthétiques. Ils peuvent être aménagés : terrasse, ponton, escalier, pool-house, etc. D'aucuns les enterrent, mais alors, ces piscines redeviennent zones à risque pour les enfants, et seront fiscalement considérées différemment.

Inconvénients

Prenez garde à l'esthétique, car cette piscine va rester un certain temps et l'aspect va vieillir. Le bois s'intègre bien, mais demande un entretien. Enfin, la profondeur d'une piscine hors-sol est limitée à environ 1,35 m. Oubliez le plongeoir…