Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Quelques précautions...

Attention, votre complément de surface habitable doit être déclaré aux services fiscaux dans les 90 jours après sa réalisation. N’engagez jamais de frais avant d’avoir vérifié la validité de votre projet; et refusez de payer tout intermédiaire qui vous proposerait de s’occuper pour vous des démarches en mairie; c’est un service public et il suffit de se déplacer pour connaître le COS, les différentes contraintes, et déposer une déclaration de travaux ou une demande de permis. Un courtier en travaux sérieux peut vous proposer d’inclure ce e prestation dans ses services, mais gratuitement (il met en concurrence plusieurs artisans et entrepreneurs et vous fait établir différents devis). Enfin, pensez aux frais cachés: une fois déposé le permis de construire pour votre extension, vous devrez payer les taxes liées à l’assainissement, si nécessaire. Elles peuvent être plus ou moins élevées selon les départements et sont proportionnelles à la surface créée: plus celle-ci est importante, plus les taxes grimpent.