Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Isoler les combles

Lorsque les combles sont aménagés (ou aménageables), il faut penser à l'isolation de la toiture et des pentes du toit en particulier.

Cela peut se faire par l'intérieur ou par l'extérieur.

Cette dernière solution est à privilégier.

 

Facile à mettre en oeuvre pour un bricoleur, l'isolation de la toiture par l'intérieur est le plus souvent réservée aux travaux de rénovation. Pour intervenir par l'extérieur, il faut enlever la couverture existante, puis la refaire. Il faut aussi respecter des consignes de sécurité strictes. Il est donc recommandé de confier cette intervention à un professionnel. En contrepartie, vous êtes tranquille pour plusieurs dizaines d'années.

Les points clés à respecter

En rénovation, il y a lieu de vérifier que la charpente est saine, en bon état, et que la couverture est étanche à l'eau. La présence d'un écran de sous-toiture évite de nombreux désordres.
Il est impératif d'assurer une ventilation de la couverture. Il convient donc de ménager une lame d'air d'une épaisseur suffisante, de 2 à 4 cm, entre la couverture et l'isolant, afin d'éviter tout risque de dégradation. Si un écran de sous-toiture est déjà présent, une double lame d'air doit être mise en oeuvre : côté couverture et côté isolant. On peut s'en dispenser, si cet écran est récent et du type Hautement Perméable à la Vapeur d'eau (HPV).


Par l'intérieur, mono ou bicouche

Intervenir par l'intérieur permet de rester à l'abri des intempéries. Mais, aujourd'hui, cette technique est réservée aux combles de grands volumes, tant les épaisseurs requises sont élevées. Ainsi, dans le Nord et l'Est, par exemple, il faut compter jusqu'à 40 cm d'isolant.

 

1/ La solution monocouche. C'est l'une des façons les plus simples d'isoler la toiture par l'intérieur, car elle s'adapte à toutes sortes de charpentes anciennes dont les chevrons sont rarement réguliers et rectilignes. Mais la performance thermique reste limitée par l'épaisseur de l'isolant. On arrive quand même à atteindre R = 6,5 (avec une laine de verre de 26 cm d'épaisseur).
L'isolant est embroché sur des suspentes métalliques fixées sur le flanc des chevrons. Les suspentes sont bien alignées, et espacées en hauteur de 60 cm si la finition se fait en plaques de plâtre BA13, ou de 40 cm si le revêtement final est en lambris ou en frisettes.

2/ En deux couches. L'objectif est alors d'obtenir une performance optimale. La mise en oeuvre, assez longue, nécessite un travail de précision.
La première couche est réalisée avec des panneaux semi-rigides sans pare-vapeur. Découpés à dimension, ils sont insérés entre les chevrons. Il est important de réserver une lame d'air entre la couverture et l'isolant, (ou l'écran de sous-toiture, le cas échéant).
La seconde couche, réalisée avec des panneaux ou des rouleaux, est maintenue par des suspentes métalliques fixées aux chevrons. Une ossature métallique, sur laquelle sera posée la finition, est accrochée à ces suspentes. Il est préférable d'utiliser des isolants nus et d'ajouter un pare-vapeur indépendant.


Par l'extérieur, les toitures isolantes

L'isolation de la toiture par l'extérieur fait appel à deux grandes techniques : la pose de panneaux sandwichs ou de caissons chevronnés isolants sur les pannes, ou le procédé du sarking à poser sur chevrons, que nous développons ici.
Un écran rigide, faisant également office de finition intérieure (plaques de plâtre hydrofuges, lambris, etc.), est vissé sur le chevronnage. Une ou deux couches d'isolant sont posées dessus à joints croisés, et sont maintenues en place par des contre-chevrons, cloués ou vissés à l'aplomb des chevrons. Après la pose d'un écran de sous-toiture de type HPV, les liteaux sont cloués sur les contre-chevrons et reçoivent les éléments de couverture.

Retrouvez toutes les informations d'isolation des combles aménageables avec Gedimat. Deux possibilités existent pour aménager les combles d'une pièce à vivre : l'isolation sous rampants et l'isolation sur toiture. Ces solutions vous permettront de réaliser des économies d'énergie.