Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Isoler les murs par l'extérieur (ITE)

L'isolation par l'extérieur la plus connue reste l'enduit mais ce n'est peut-être pas la plus efficace. Quoique... Tout dépend de son épaisseur. En termes d'ITE on pense aussi au bardage extérieur et plus récemment aux panneaux de type polystyrène. Dans tous les cas, l'isolation par l'extérieur présente un avantage majeur : elle n'empiète pas sur le volume de la maison tout en évitant les ponts thermiques. En revanche, elle vous imposera la limite des lois locales en thermes de façade.

 

Exemple d'Isolation extérieure sur base de panneaux

 

Exemple d'isolation extérieure sur bardage

L'Isolation Thermique par l'Extérieur (ITE) est à la mode. En voici la méthode la plus ancienne et la plus répandue : le bardage. Coloré, il s'adapte à tous les styles régionaux. Il apporte également un supplément d'âme écologique, et se pose en un tournemain sur toute surface. Démonstration...

 

Le classement reVETIR

Les "systèmes d'isolation thermique de façades par l'extérieur" font l'objet d'un classement reVETIR établi par le CSTB. Il détaille les principales performances des systèmes d'isolation par l'extérieur, traditionnels ou non. Il est associé à la procédure d'Avis Techniques.
Les 7 lettres du classement correspondent à des critères précis :
r Facilité de réparation. De r1 à r4, c'est la facilité plus ou moins grandede pouvoir réparer l'ITE.
e Fréquence d'entretien. De e1 à e4, les niveaux de classement portentsur la fréquence d'entretien de la peau extérieure, les travaux s'effectuant sans démontage ni dépose du système complet. Elle ne tient pas compte de l'entretien d'aspect, comme le nettoyage des façades par simple lavage ou par traitement antimousse.
V Résistance aux effets du vent. De V1 à V4, elle s'obtient par calcul. Elle détermine le mode de fixation de l'isolant.
E Étanchéité à l'eau. De E1 à E4.
T Tenue aux chocs. De T1 à T4, elle prend en compte la chute d'un corps dur et d'un corps mou et, pour les systèmes d'enduits minces, la résistance au poinçonnement.
I Résistance au feu. De I1 à I4, c'est le classement de réaction au feu du système complet.
R Résistance thermique. De R1 à R4. La résistance thermique considérée est la résistance maximale susceptible d'être obtenue avec le système d'isolation complet.