Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Les isolants d'origine végétale

Ces produits partagent le caractère renouvelable de leur provenance. Leur bilan écologique apparaît meilleur que celui des isolants traditionnels, parce qu'ils sont fabriqués sans débauche d'énergie et sans recours à des produits pétroliers. Les plus courants sont le liège, le chanvre, les fibres de bois et la cellulose (obtenue par le recyclage du papier). Il existe aussi des isolants en paille, en lin, en coton,en coco, en textile recyclé. Leurs performances thermiques et les domaines d'emploi se rapprochent des produits équivalents traditionnels (laine, panneau, vrac). Le comportement au feu (Euroclasse F ou E) et la résistance aux parasites et aux moisissures font l'objet de traitements spécifiques, à base de sels de bore principalement.


Présentation : laine en rouleau, flocons en vrac pour épandage ou soufflage, panneau semi-rigide ou rigide (liège).
Domaines d'emploi : ceux des laines minérales et les Maisons à Ossature Bois (MOB).
Pose : par collage, embrochage, soufflage (vrac), ou libre (plancher).

Avantages

Le caractère écologique de ces produits est leur principal argument.

Inconvénients

Le prix. À éviter dans les régions confrontées au risque termite.