Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

L’adduction d’eau en tubes multicouches

La méthode moderne et rapide : Utiliser les tubes multicouches.

Ils ont les atouts du cuivre et ceux du PER. Enorme avantage : pas de soudure en vue. Ces tubes sont composés de polyéthylène réticulé mais avec une couche d’aluminium prise en sandwich ce qui les différencie du simple PER. Ils sont donc plus rigides que le PER ce qui permet de les poser apparents comme du cuivre tout en restant cintrables à la main ou à l’aide d’une cintreuse (voir vidéo).  

On résume : ce type de tube, vous pouvez soit l’encastrer, soit le laisser apparent. Pour connecter des segments de multicouche, il existe trois méthodes. La plus simple c’est le raccord automatique (voir vidéo). Grosso modo, il suffit d’enfoncer le calibreur dans le tube, le retirer et connecter le raccord ! La méthode par compression unit le tube au raccord via un écrou serré. Si vous souhaitez encastrer les tubes dans les murs, vous devrez toutefois choisir la 3 ème méthode, celle du raccord par sertissage qui ne souffre d’aucun risque. Il existe des raccords mixtes pour prolonger son réseau cuivre en multicouche.

Pour l’adduction d’eau dans les vasques et lavabos, choisissez le multicouche de diamètre extérieur 16 mm, et 20 mm pour les douches et baignoires.

Sinon, regardez, c’est d’une facilité déconcertante !