Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Les outils du peintre

 

Les travaux de peinture nécessitent des outils de préparation, en plus de ceux utilisés pour l’application. Pour celle-ci, l’important est d’avoir le choix, afin de pouvoir s’adapter à toutes les circonstances, de la réalisation d’un filet mince au ravalement de façade.


Le couteau de peintre sert à la préparation des supports (enduits, rebouchages, joints, etc.). Sa lame est plus rigide que celle d’une spatule. Il faut en posséder au moins deux, l’un à lame étroite et l’autre à lame large. Les couteaux inox ne rouillent pas. Sinon, il faut bien les essuyer après nettoyage.


Le grattoir
à lame interchangeable est utilisé en préparation et en fin de chantier. Les petits modèles décollent les tâches sur les revêtements lisses. Les plus gros s’attaquent aux résidus de mortier colle.



Le réservoir ou « camion »
permet d’apporter la peinture au plus près de l’application, d’égoutter rouleaux ou brosses grâce à sa grille, et de les accrocher sur son rebord. Les résidus de peinture, même secs, n’adhèrent pas sur son revêtement lisse et se décollent facilement. Retenez qu’il ne faut jamais les remplir au-delà du tiers : il faut laisser de la place pour égoutter le rouleau !

 

Les brosses

Les brosses plates « queue de morue », en soies naturelles ou synthétiques, sont référencées selon leur largeur et déclinées en fonction du type de peinture à appliquer. Elles sont utilisées pour les applications courantes sur support plan, avec ou sans relief. Avant de les utiliser la première fois, étrillez-les entre les doigts pour éliminer les soies non adhérentes.

Les brosse rondes, « de pouce » et « à rechampir », possèdent une extrémité effilée. Celle de la brosse de pouce l’est moins que celle de la brosse à rechampir. La première sert à peindre les aplats, la seconde à soigner les angles. Il existe aussi une troisième catégorie de brosses rondes, celles pour le badigeon, dont l’extrémité des soies est droite.

Les brosses à vitrifier « spalter » comportent des soies fines, souvent synthétiques, assemblées à plat en grande largeur. Elles sont utilisées pour l’application des vernis et vitrificateurs. Elles servent aussi à reproduire les cernes et le veinage d’un faux bois. Le fil est obtenu en passant le spalter, peu chargé, presque droit, d’un seul geste, sans appuyer. La variation de l’inclinaison influe sur l’épaisseur du veinage.

Les brosses coudées ont une tête en angle et un manche long qui leur permettent d’accéder là où les autres brosses ne passent pas. Elles servent principalement pour les angles, la tuyauterie et, surtout, les radiateurs. Il existe deux types de brosses coudées, « à plat » ou « sur chant ».

 

Les rouleaux

Le manchon détermine la qualité de l’application. Il est en mousse pour les travaux d’impression, à poils mi-longs pour la finition standard, mate, brillante ou satinée, en mohair pour le laquage. Il se décline également en fonction du type de peinture à appliquer, ou du support concerné, glycéro, acrylique, crépis plastique, façade… Les rouleaux de petit diamètre sont réservés aux applications localisées (meubles, plan de travail, carrelage, etc.). Le nettoyage des rouleaux est difficile. Une technique simple consiste à les conserver entre les couches dans un sac en plastique, bien plaqué pour en chasser l’air, puis noué autour de la monture.


La monture standard mesure 180 mm de largeur. Pour des applications spécifiques, elle peut varier de 60 à 250 mm, pour des petites ou des grandes surfaces. Les montures à long manche facilitent l’accès aux recoins difficiles.


Parlons chiffons

La protection du chantier, et de l’applicateur, font partie intégrante de l’équipement avec, notamment, les bâches, les gants ou les combinaisons, ainsi que les rubans de masquage.

N’oubliez pas les chiffons, en coton de préférence, à disposer en quantité car ils servent absolument à tout, pour essuyer les tâches, les mains, les outils, rectifier un raccord, tamponner un solvant…