Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Les outils du maçon

 

L’outillage du maçon reflète la diversité des applications auxquelles il se trouve confronté. Par exemple, monter un mur ou couler une dalle n’ont que deux points communs, l’artisan qui les réalise et le ciment !


L’auge de maçon, ou gamate, d’une contenance moyenne de 10/12 litres, existe aussi en version réduite (7 l). Elle est utile pour la petite maçonnerie, les scellements, le montage d’éléments. Une auge en caoutchouc est plus facile à nettoyer en cas de prise du mortier.


Le bac à gâcher, pour des volumes à mi-chemin entre l’auge et la bétonnière, permet de préparer le mortier ou le béton à même le sol, sans le salir ou le polluer. Plus le bac est grand, plus il est pratique… mais encombrant. Le tamis permet de calibrer sable et gravier pour des applications précises telles que les enduits de façades ou la préparation de certains bétons de reprise. Le calibre du tamis détermine la finesse de criblage. Plus le numéro de tamis est élevé, plus le maillage est fin. Par exemple, n°4 = 6,3 mm, n° 10 = 2,2 mm, n°18 = 1,25 mm.

 

La bétonnière, électrique ou thermique, tractable ou non, accompagne le maçon dans les chantiers intermédiaires, entre le bac à gâcher et la livraison en toupie. La contenance de la cuve est très variable, de 90 à 120 litres pour les plus petites, à 340 litres ou au-delà pour les plus grandes. Pour en garantir le fonctionnement, il est primordial de bien nettoyer la cuve après chaque chantier, sans laisser le temps au ciment de durcir.


La truelle italienne est l’outil universel pour gâcher, sceller, enduire, trancher, projeter, etc. La forme ronde, c’est pour les maçons, le ciment et les contenants arrondis. La truelle langue de chat est aussi polyvalente que la précédente, mais plus précise, pour des petits scellements, par exemple.


Le fer à joint est utilisé pour serrer le mortier apparent entre les briques ou les moellons. La forme du fer, droite ou demi-ronde, détermine l’aspect du joint. Son mode d’utilisation aussi : il n’est jamais passé à plat mais incliné de façon à favoriser l’écoulement des eaux de ruissellement.


La taloche est un outil polyvalent. C’est la partenaire de la truelle pour les travaux d’enduisage, en application, comme support, et en finition, pour le lissage et le travail sur l’aspect de surface. En bois, en plastique ou en alu, elle se décline également pour les finitions d’enduit, du graton à pointes à la semelle mousse.


Le cordeau traceur à poudre, une fois tiré, tendu puis claqué, laisse une ligne de repère parfaitement droite et bien visible. Pensez à bien secouer le boîtier lors de l’enroulement afin de recharger le cordeau en poudre sur toute sa longueur.


Le niveau à bulle, selon le nombre et la disposition des fioles, permet des mesures horizontales, verticales et même inclinées. Plus il est long, meilleure est la précision. Vous pouvez aussi le poser sur une règle métallique.

Désormais, il existe aussi en version laser. A partir d’une mise en œuvre intuitive, grâce aux systèmes de réglage automatiques, cet appareil électronique permet un repérage d’une grande précision, sur de longues distances, et sans laisser de trace.


La pelle, universelle, doit être légère, résistante et bien équilibrée. Une fabrication en acier trempé garantit la solidité, notamment au niveau de l’emmanchement. La pelle existe aussi en format carré pour réaliser des tranchées nettes.


La pioche, entre côté pic, pour briser, et panne, pour creuser, est un outil polyvalent pour tous les terrassements. A l’inverse de la pelle, ici, c’est le poids de la tête qui assure la maîtrise de l’outil et la force d’impact.


A la mesure de la mesure

Il est loin le temps où le compagnon se fiait à son expérience, son œil et, quelquefois, son fil à plomb, pour bâtir des murs qu’il était de bon ton de porter sur un fruit généreux. La ligne droite était une chimère que les progrès techniques et le développement de l’ingénierie ont aujourd’hui révélée et imposée. Il faut désormais compter sur la mesure, réglée au millimètre. Le maçon connaissait le coup de sabre. Il possède désormais le guide laser.