Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Les piscines et les impôts


Une piscine augmente vos impôts ! Et ce n'est pas la peine d'essayer d'oublier de la déclarer car les services  de recouvrement ont pris goût ces derniers temps à... Google Map grâce auquel on compte les tâches bleues près des maisons.

 

Le ministère des Finances rappelle que "toute addition de construction entraîne une augmentation de la valeur locative qui sert de base à l’établissement de la Taxe Foncière et de la Taxe d’Habitation, même lorsque la construction ne concerne pas la partie principale de l’habitation. Une piscine enterrée dans le sol ou hors sol, à structure en bois ou rigide, même si elle ne comporte aucun élément de maçonnerie au moment de la pose, si elle ne peut être déplacée sans la démolir, constitue un élément d’agrément bâti formant une dépendance qui doit être prise en compte pour l’établissement de la Taxe d’Habitation et de la Taxe Foncière. Cette construction doit faire l’objet d’une déclaration  6704 IL déposée auprès du Centre des Impôts Foncier dans les 90 jours suivant l’achèvement de la construction."

Pour encourager les déclarants, les impôts rappellent que les heureux propriétaires " pourront bénéficier pour (leur) piscine d’une exonération de deux ans de Taxe Foncière".