Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Assemblage par enfourchement

L’enfourchement est un mi-bois qui a réussi. Au lieu de comporter deux parties égales, il en comporte (au moins) trois : une partie centrale, le tenon, enserré par deux recouvrements latéraux, les joues. 

 

L’ENFOURCHEMENT D’ANGLE À 90°

Il est plus résistant que le mi-bois simple pour la fabrication de cadre. Le plus difficile à maîtriser est l’évidement de la partie femelle (l’enfourchement), à découper au ciseau à bois, après avoir scié les deux côtés bien parallèles. 

 

L’ENFOURCHEMENT À PIÈCES MULTIPLES

Deux traverses sur un même poteau : c’est une technique élégante pour prolonger une structure légère, une pergola par exemple. Rien ne se voit de dessous.

 

L’ENFOURCHEMENT DOUBLE (OU TRIPLE, …)

Si l’épaisseur de la pièce le permet, il est possible d’augmenter le nombre de tenons pour renforcer l’équerrage de l’assemblage et sa résistance par collage. Il est préférable de travailler à la machine à bois. 

 

L’ENFOURCHEMENT À FLOTTAGE

C’est un enfourchement simple, mais avec une joue supplémentaire sur la pièce qui comporte le tenon d’assemblage. Cette joue est donc saillante, la pièce est plus épaisse. Cet assemblage se rencontre pour les bas de porte et de fenêtre.