Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

14/02/2017 - ÉCO MAISON

Devenez producteur d'électricité !

Consommer sa production électrique, c'est l'avenir. Le Parlement s'apprête à ratifier une loi poussant à l'autoconsommation électrique voire au partage local !

Des ordonnances* sont en cours de ratification par le parlement. Tenez-vous prêt car elles pourraient vous donner une nouvelle vocation et transformer votre maison en micro-centrale électrique !

Il fut un temps où il faisait bon revendre sa production électrique à EDF. Un temps où on vous l'achetait 60 centimes d'euros le Kw (contre 15 cts aujourdhui). "L'autoconsommation n'était pas à proprement parlé interdite mais il était beaucoup plus rentable de revendre sa production au réseau", explique Jean-Louis Busquet, rédacteur en chef de Plein Soleil, magazine spécialisé sur l'énergie solaire. Mais le prix a baissé et le règlement actuel est très imparfait. Celui qui autoconsomme peut-il revendre le surplus au réseau ? Sur cette question, il y a un vide juridico-technique que la nouvelle ordonnance pourrait corriger... Peut-on faire profiter de son courant à son voisin ? Pas vraiment, car il faudrait louer le passage de vos électrons dans le réseau. Or c'est le même prix ( 4cts/KW) que vous utilisiez 10 000 km de réseau ou 20 mètres pour votre voisin. Ridicule ! Le temps de ces questions techniques et économiques est bientôt révolu !

La nouvelle loi sur le point d'être ratifiée par le Parlement vous permettra de consommer vos électrons... ou de les stocker sur batteries, ou de les revendre au réseau ou au voisin. Comme le coût global des installations a très fortement diminué en 10 ans, cette liberté est très tentante. D'autant qu'elle serait financée ! Selon les Echos, des primes à l'investissement de 800 euros par KWc installé, (soit jusqu'à 2 400 euros pour une installation de 3 KWc) pourrait être payés sur 5 ans... Par ailleurs, le surplus serait racheté 6 centimes/kwh ce qui n'était pas possible autrefois pour un autoconsommateur.

On résume : un équipement moins cher, une aide et une bénédiction de l'Etat, des freins de réseaux levés... il ne manquait plus que l'innovation technologique pour pousser à l'autoconsommation. Elle est disponible grâce à des systèmes de gestion électrique comme My Reserve de SolarWatt qui gère votre maison pour déclencher votre lave-vaisselle aux heures creuses, pour stocker les électrons du jour pour la consommation du soir etc.

Mais ce n'est pas tout ! Votre voiture électrique chargée à bloc en journée vous transportera jusque chez vous en consommant une faible partie de l'énergie de ses batteries. Le reste pourra être utilisé par la maison pour l'aider à passer le cap du pic de consommation. Nissan a travaillé sur cette question... Et si avec tout ça il vous manque encore des watts vous pourez en acheter à votre voisin. Toute la gestion financière (via des Solars Coins ou de l'argent) sera gérée par internet relié à des compteurs spécifiques (de type blockchain). On vous le dit... vous allez bientôt devenir de vrais producteurs locaux d'électricité ! Mais avant... il faut que la loi passe.

*Projet de loi ratifiant les ordonnances n° 2016-1019 du 27 juillet 2016 relative à l’autoconsommation d’électricité et n° 2016-1059 du 3 août 2016 relative à la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables  est en cours de validation par le Sénatet visant à adapter certaines dispositions relatives aux réseaux d’électricité et de gaz et aux énergies renouvelables,