Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

21/03/2018 - À LA UNE

La bonde toujours plus plate !

Il y a du monde dans l’univers des bondes… de douches. Cette nouvelle venue est extra-plate et auto nettoyante. Explications !

Il s’en faut d’un cheveu pour boucher une douche. Peut-être deux mais il est vrai que l’évacuation des receveurs de douches italiennes sont difficiles à nettoyer et peuvent vite s’encrasser ou se boucher. La faute au manque de place, au manque de pente, au débit d’écoulement trop faible.  Si Nicoll a proposé un système magnétique, le fabricant allemand Bette répond  avec un produit qui ressemble à une évacuation d’évier qu’il aurait fait passer sous un poids lourd. On retrouve le siphon mais très aplati et  avec aucun angle pour ne pas prêter le flanc  à l’accumulation de résidus. On remarque que la barrière anti-odeur est au fond du culot d’évacuation, pas de mécanisme à deux niveaux « attrape-tout » et une grand facilité d’accès pour le nettoyage.  Dans la course au plat pays qu’est devenu la douche, Bette réalise un score  plus qu’honorable avec deux versions disponibles à des hauteurs de 48 mm (hauteur d’eau : 30 mm) et 68 mm (hauteur d’eau : 50 mm). La bonde possède un débit d’évacuation de 0,6 l/s (36 l/min) comme le modèle de Nicoll (les douchettes et les pommes de douche standards ont un débit moyen de 0,3 l/s).