Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

09/12/2018 - ÉCO MAISON

Ce géotextile nettoie l'eau

L'idée de TenCate est de placer sous les parkings ou les routes une membrane laissant passer l'eau mais de piéger les hydrocarbures pour mieux les dégrader.

  Enfin une membrane capable de piéger  et dissoudre les hyrdocarbures ! Lieux visés : les routes mais aussi les parkings publics ou privés. Un seul kilo d’hydrocarbure répandu sur les parkings et les routes  peut contaminer jusqu’à 1 million de litres d’eau naturelle…  Or selon le fabricant Tencate  1 à 5 kg d’hydrocarbures sont perdus quotidiennement sur chaque kilomètre de route à forte circulation. Un tiers sont dégradés avant de traverser le sol mais plus des deux tiers pénètre sous terre. C’est là qu’il faut les arrêter ! Tencate a donc conçu ce que l’entreprise appelle un « aquatextile dépolluant » oléophile.  On l’a compris, le client visé par ce produit est le professionnel qui construit les routes et les grands parkings mais rien n’empêche d’en mettre sous son carport !  

De structure bi-couche, bleue et blanche, le Geoclean retient puis biodégrade naturellement les hydrocarbures (plus largement les huiles de moteurs, de graissage, de circuits hydrauliques des moteurs) présents dans l’eau de ruissellement.

 Un processus décrit par Nicolas Laidié, Marketing Manager Europe : « En cas de pollution diffuse (dépôt faible et régulier d’huile) la couche supérieure bleue de TenCate GeoClean®, composée de filaments oléophiles adsorbants, capte et emprisonne littéralement les hydrocarbures. Un activateur de croissance naturel y favorise le développement d’une population de microorganismes capables de dégrader naturellement, et progressivement dans le temps, les hydrocarbures ainsi piégés, et ce, définitivement.» 

Si la pollution est plus sévère que vous avez fait tomber un bidon d’huile, l’excès d’huile sera stocké dans la couche inférieure, blanche de l’aquatextile, où il sera aussi dégradé progressivement.  En termes  capacité de dégradations, le Geoclean est sur des performances de l’ordre de 100 g d’huile/m²/an après un an d’activité dans des conditions normales pour le modèle Crystal. C’est à la fois peu et beaucoup quand on sait qu’un parking génère environ 10 g/m²/an.

En savoir +