Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

20/03/2014 - À LA UNE

Insolite : voici le diagnostic fantômes !

Votre maison est-elle isolée contre… les fantômes ? Les américains ont arrêté de se poser la question, ils y répondent maison par maison.

Vous connaissiez le diagnostic énergie, voici le diagnostic fantômes ! Enfin presque. Il n’est pas obligatoire mais proposé par le site internet américain diedinhouse.com.  Oui, vous avez bien traduit  « mort dans la maison ». L’idée est la suivante : les fantômes, spectres et autres ectoplasmes sont en général des êtres morts sur place et plutôt violemment. Le site, selon l’adresse du bien désiré, analyse l’histoire de la maison, croise les bases de données d’actes de décès pour savoir qui y est mort et comment.  Bien sûr, le site ne garantit pas l’absence d’esprits, bons ou mauvais, grands ou petits, mais en tout cas ses résultats peuvent en rasséréner plus d’un ou le contraire.  Ainsi, si vous voulez habiter au 171 Lake Washington Blvd à Seattle, le site vous prévient illico qu'un certain Kurt Cobain (chanteur Nirvana) y a perdu la vie. Roy Condrey, l’inventeur de ce site,  vend son information 11$99 par adresse et a vite atteint des pics à 1000 adresses à vérifier par jour. Il n’est pas rare en effet qu’au moindre craquement dans l’armoire, un locataire ou un propriétaire se jette frénétiquement sur son site pour vérifier si personne ne s’est pendu ici. Ainsi, selon NBC News, un couple ayant entendu des coups dans la cave a voulu vérifier que personne n’était mort sur place. Rassurés par diedinhouse.com, ils sont descendus pour s’apercevoir qu’il fallait juste remplacer la chaudière.

Les fantômes, ça fait vendre ?

Mais un mort, comme un défaut d’isolation ou des termites, peut-il freiner une vente ? Sans aucun doute, répond Roy Condrey qui rappelle que la maison d’Amy Winehouse dans laquelle elle a perdu la vie est partie à 1,98 M£  loin des  2, 7 M£ attendus. A contrario, pour des prix beaucoup plus bas et des cas de ventes difficiles, certains se servent des fantômes comme argument de vente. Tenez, un habitant de Philadelphie a précisé dans l’annonce de vente de sa maison (en décembre) qu’elle était « légèrement hantée mais rien de grave ». Du coup, il a créé un buzz inespéré. La question est maintenant de savoir si un tel diagnostic peut marcher en France. Difficile, vu l’âge beaucoup plus élevé de notre patrimoine. A l’époque où Du Guesclin embrochait quelques mercenaires, il n’y avait encore outre-Atlantique que quelques tipis.  Donc il est probable que certaines de nos maisons débordent de fantômes aux heures de pointe. Il ne reste plus qu'à demander aux fabricants de laines de roche ou de verre de bien vouloir produire un modèle isolant ... des fantômes et des spectres. Combattre les ponts thermiques, c'est pas suffisant il faut couper les ponts ...ectoplasmiques. 

 

                            Dès l'accueil, le site diedinhouse vous demande votre adresse