Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

16/02/2015 - INSPIRATION

Surpriz Cube

Incroyable maison polonaise qui ressemble à une prison et soudain qui s'ouvre en réaménageant ses abords : apparaissent alors clôtures, terrasses, pont-levis et cinéma extérieur. (photo OLO STudio)

C'est un jeune réalisateur de cinéma qui a commandé cette « Safe House » à l’architecte Robert Konieczny pour s’installer au nord de Varsovie.

Réalisateur et architecte ont la passion commune du paradoxe et ont voulu dérouter le visiteur car une fois dégoûté par ce « vilain » cube (selon les propos mêmes de l’architecte), on a le bonheur de découvrir tous les talents de cette maison qui s’ouvre comme une fleur.

Les clôtures du jardin ne sont autres que les murs de la maison. Plus exactement des volets roulants et épais (43cm!) comme des murs qui occultent les baies latérales. Ils mesurent 22 mètres de long pour l’un et 15 mètres pour l’autre situé de l’autre côté. Une fois retirés et quand le rideau industriel qui fait office de façade s’est levé, il reste à ouvrir les volets énormes (2,8m de haut sur des largeurs différentes allant jusqu’à 3,5m). Comme les murs, ils sont épais de plus de 40cm et s’ouvrent lentement mais automatiquement. Leurs gonds sont énormes. Quand tout s’est ouvert, la maison est incroyabement lumineuse et transparente ! On ne pensait pas utiliser cet adjectif pour une telle prison. C’est pourtant le cas sous certains angles où quasi aucun montant n’obstrue la vue. Du coup, la nature plonge dans le cube. Le rez-de-chaussée, la terrasse (qui était masquée par le rideau) et le gazon sont sur un seul plan et baignés de la même lumière. A l’étage le paradoxe continue car ces mêmes effrayants volets, en pivotant, ont libéré des ouvertures béantes de plus de 9m2. La maison de plus de 566m2 respire à plein poumons !

Le rideau en aluminium anodisé que l’on croirait sorti d’un hangar d’aviation mesure 14 mètres sur 6. Une fois baissé il peut se transformer en écran géant permettant à son réalisateur de propriétaire de revoir ses rushs ou d’inviter quelques centaines d’amis à regarder un match en s'installant sur la pelouse.

Au dernier étage, une passerelle se dresse partant à l’abordage d’un petit bâtiment voisin. Cette sorte de pont-levis va permettre aux habitants de rejoindre une terrasse suspendue au-dessus d’une piscine couverte.

L’intérieur, soit tout de même un volume total de plus de 1 700 m3 est aussi blanc que l’extérieur est gris. Les planchers sont en chêne blanchis et les murs et plafonds ont des allures de béton blanchi à la chaux.

 

Par ici la visite ! (Photos OLO STudio)