Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

23/02/2015 - À LA UNE

Et si vous bâtissiez un passage secret

Une entreprise américaine s'est spécialisée dans la construction de passages secrets. Et elle ne manque pas d'imagination...

"Il n'existait pas d'entreprise spécialisée dans les passages secrets". Voilà le constat fait par Steve Humble en 2003, un américain qui travaille dans les labos pharmaceutiques et qui cherche à rendre une chambre d'ami secrète histoire de les épater. Qu'à cela ne tienne, il décide de la créer cette entreprise.

Aujourd'hui,  elle est considérée comme la première entreprise mondiale de "passages secrets". Creative Home Engineering montre ce qu'elle a bien envie de montrer... Quelques réalisations histoire de nous mettre l'eau à la bouche mais le reste est tenu secret. On y voit dans ces exemples des bibliothèques qui s'ouvrent, des cheminées dont l'âtre coulisse ou pivote, des murs en plaquettes de parements qui s'ouvrent et même des escaliers dont les dix premières marches se lèvent pour découvrir un passage. En général ces portes sont motorisées et parfaitement indétectables.

Le site se vante d'avoir des clients athlètes, stars, présidents...; bref que des gens qui ont quelque chose à cacher, comme dans les films. Si l'activité de fabricant de passages secrets est désormais reconnue, elle n'est pas nouvelle. Depuis les égyptiens, de tout temps, des artisans y sont allés de leur astuce. Nombre d'ébénistes en France disposent de ce savoir-faire transmis de père en fils. Les rénovations de maisons permettent de découvrir des passages discrets... Certains restent inviolés. La visite de château permet toujours d'admirer ces passages derrière les lits dans l'épaisseur des murs; exemple assez méconnu mais parlant : celui du château de Goudourville (82) ou une petite porte permet de se glisser dans un escalier miniature aménagé dans l'épaisseur du mur. C'est sûr qu'il a été construit avec le château... Il aurait permis à une jeune noble d'échapper à l'appétit d'Henri de Navarre qui, revenant de victoire voulait déposer ses drapeaux au pied de la belle !