Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

24/07/2015 - À LA UNE

Interrupteur au doigt et à l'oeil

Un interrupteur commandé par vos gestes sans le toucher... c'est pour bientôt ! Vous ne risquez plus de prendre le courant...

Allumer une ampoule avec un interrupteur, c'est d'un démodé ! Aujourd'hui, tout va à la vitesse de la lumière !

Les innovations en matière de maison et d'électricité foisonnent. Si les électrons arrivent toujours par des câbles, l'utilisation des appareils n'a plus rien à voir avec ce qui se faisait il y a 10 ans.

Legrand travaille depuis quelques mois sur le projet Flocoon Pixels, un concept de commandes à la forme curieuse. On dirait des morceaux de puzzle de forme pentagonale que vous distribuez vous-même dans la maison pour créer vos univers de commandes. Bien sûr ces interrupteurs sont sans fil et donnent des ordres par les ondes.

 

Ces pièces d'une dizaine de centimètres présentent une surface lisse, tactile, proche de tablettes. Voilà pour le côté face. Coté pile, le Flocoon Pixel est aimanté et peut être chargé par induction. Mais l'originalité n'est pas que du côté esthétique. D'abord, il s'agit d'un concept et il y a donc une batterie de Flocoon. Certains dédiés à la lumière, d'autres aux ouvrants, à la détection de présence etc. Le principe consiste donc à positionner ces Flocoons où l'on veut dans la maison selon son idée, ses habitudes, son feng-shui. L'habitant peut également agréger les Flocoons et créer son scénario. En rapprochant par exemple le variateur de lumière et le détecteur de présence on peut créer le mécanisme "si quelqu'un entre, la lumière augmente progressivement". Quand un Flocoon est placé au mur, il peut aussi détecter vos gestes et on peut, depuis son canapé, donner l'ordre à la lumière de s'abaisser. Comme tous les objets de la maison seront bientôt connectés, ce type d'interrupteur sera multifonction.

 

Ce projet de Legrand sera-t-il réellement commercialisé ? Représente-t-il l'avenir ? Là, il y a grande bataille !

Les nouveaux acteurs dans le monde des objets connectés sont légion. Il y a ceux qui fabriquent des ampoules dotées d'un haut parleur musical, d'autres qui connectent la machine à café ou le frigo....  Et puis il y a  ceux qui se disent que tous ces objets doivent être pilotés et proposent des unités centrales qui en profient pour surveiller la maison. Aujourd'hui le coeur de la bataille commerciale est là, autour de ces stations de surveillance.

 

Elles prennent la forme d'un objet déco d'une vingtaine de centimètres, doté de micros, de capteurs, d'une caméra HD. Google travaille la question avec Nest (qui pilote la température), Canary (ci-dessus) propose un modèle très complet avec caméra et différents capteurs, le Français Withings est très efficace (voir vidéo ci-dessous) et Mother de Sen.se (ci-contre) a déjà tout gagné.

Avec Flocoon Pixel, Legrand se positionne sur les commandes dans la maison mais son nouveau système Eliott devrait accoucher également d'une unité qui permettra de contrôler la maison depuis l'extérieur.

 


Ci-dessous le système FLOCOON PIXEL

 


Ci-dessous le système WITHINGS