Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

29/09/2015 - À LA UNE

Un abri vite fait bien fait !

Facile à transporter, à bâtir et autonome, le Suri est l'abri malin pour accueillir les rescapés d'une catastrophe de type Haïti. Et il pourrait donner des idées...

Sacré maison d'urgence que voilà ! Très légère à transporter, elle se déplie pour donner un abri qui n'est certes pas un palais mais qui, pour un prix modique, peut protéger des familles avec récupération et traitement de l'eau, panneau solaire, et son lot de prises électriques.

Pour cette entreprise espagnole de rénovation, tout commence lors des tremblements de terre de Lorca et de Haïti où elle est amenée à intervenir dans le cadre de la reconstruction. Confrontée à des populations logées sous tente dans des conditions terribles, elle en revient avec une idée : le Shelter Unit for Rapid Installation (SURI). Cet abri "vite fait bien fait "est composé de structure en Tyvek, cette matière plastique de Du Pont qui est à la fois étanche et respirante. Le Suri se déploie comme un accordéon ou un origami (pliage de papiers). Le module ainsi créé est rigidifié par des planches. L'originalité réside dans les murs de façades qui sont vides et creux. C'est à vous de les remplir avec la matière trouvée sur place. Terre, sable, débris, neige, qu'importe l'isolation se fait avec ce qu'on a sous la main, comme cela d'ailleurs a toujours été le cas dans le monde pour nos maisons. Sa durée de vie est de 10 ans. L'abri dispose d'un toit en légère pente, d'une ventialtion et d'un récupérateur d'une eau qui passe par un filtre spécial et devient potable. Un panneau photovoltaique placé sur le toit alimente une rampe de prises électriques. Pas de quoi faire tourner un four mais la recharge de batteries ou l'alimentation de portables sera possible. L'ensemble de l'abri est recyclable.

Première partie pliée

 

   Pose du premier module (2 personnes nécessaires)

 

Déploiement du premier module

 

  Le module est rigidifié par des planches

 

Rigidification : étape 2

 

Habillage

 

  Pose du toit (avec panneau solaire sur le dernier module)

 

Jonction de deux modules

 

Achévement de l'abri

 

Pose de l'entrée

 

Autres dispositions possibles

 

 

Ce type d'abri peut bien sûr servir d'autres missions et Suricatta Systems, le concepteur, le verrait bien aussi en milieux agricoles, militaires ou touristiques. Pourquoi pas ? Après tout, les mobil-home actuels sont les descendants des abris (shelters) conçus en Angleterre pendant la seconde guerre mondiale pour loger les londoniens bombardés.

Certains les avaient gardés comme pavillons de campagne. Les fabricants s'étaient recyclés après-guerre en producteurs de logement de loisirs.