Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR BIEN LE FAIRE
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Câbler un différentiel 30 mA

C'est un élément de sécurité essentiel et désormais obligatoire dans une maison.

Retour

Un tableau secondaire permet de réaliser une liaison unique à partir du tableau principal, puis de distribuer les circuits à partir de ce point. C’est parfait pour équiper un comble ou une annexe. Et c’est une bonne initiation avant d’envisager d’autres chantiers. 

 

AVANT DE COMMENCER 

Le tableau secondaire comporte un boîtier enveloppe, les disjoncteurs magnétothermiques (les ex « fusibles »), un par circuit à alimenter, un disjoncteur différentiel à haute sensibilité pour la protection des personnes, des peignes de raccordement sécables (Photo A).






 

Tous les éléments sont modulaires. Le tableau est mis en place, ainsi que l’ensemble des câbles, pour l’alimentation du tableau et celle des circuits distribués (Photo B).    

 

 







RACCORDEMENT DES MODULES 

L’arrivée du courant se raccorde en tête du disjoncteur différentiel, placé à gauche (Photo C), qui protège ensuite tous les disjoncteurs montés à sa droite sur le même rail.

 

 

 

 

 

 

 

Les circuits distribués sont raccordés sur les bornes inférieures des disjoncteurs coupe-circuits. Les câbles de terre, arrivée et départ, sont raccordés à la même barrette. Attention au code couleur : le neutre « N » est toujours le câble bleu, et la terre le câble vert et jaune. Toutes les autres couleurs peuvent être utilisées pour la phase (ici rouge). Veillez à bien serrer les vis de blocage, sinon il se créer des échauffements (Photo D)

 

 

 

 

 


A FAIRE !

Travailler avec ces gants étranges où apparaissent deux triangles.

En latex ou composites, ils sont isolants mais ne doivent en aucun cas vous donner envie de travailler sous tension.      

 

 

 

 


NE PAS FAIRE !

Travailler sous tension, c’est rater à coup sûr son installation car vous êtes sûr d’éclairer la pièce à la place de votre ampoule.

Plus sérieusement, jamais de connexions sans avoir coupé préalablement le compteur.      

  





RAPPEL DES REGLES DE BASES

1- Les règles d’installation d’un tableau électrique dans un logement, principal ou secondaire, sont détaillées dans le cahier n°10 de la norme NF C15-100. Elles sont strictes et doivent être respectées à la lettre, notamment en matière de répartition des charges en fonction des dispositifs différentiels et de leur nature (type A, pour courant à composante continue, type AC pour courant classique).    

2- Au niveau du tableau électrique principal, la ligne d’alimentation du tableau secondaire est protégée par un disjoncteur coupe-circuit, mais pas par un disjoncteur différentiel. La distance entre les deux  tableaux est déterminée par le calibre du coupe-circuit et la section des conducteurs. Elle est, par exemple, de 6 m pour des conducteurs de 2,5 mm2 et un disjoncteur de 20 A.    

3- Tous les câbles en arrivée et départ du tableau sont repérés de manière à faciliter les raccordements et éviter les inversions, notamment en raccordant le neutre sur un autre disjoncteur coupe-circuit que la phase.    

4- Une protection différentielle ne peut pas fonctionner correctement sans une mise à la terre efficace. Dans l’ancien, il convient de vérifier la résistivité de celle qui est éventuellement en place : elle est souvent inadaptée. 

 

L’astuce du pro

 

Pour les petites interventions, la pince à dénuder classique convient parfaitement. Elle s’adapte à tous les diamètres de conducteurs et permet de les dénuder, sans abîmer l’âme en cuivre. Mais elle ne permet pas de régler la longueur du dénudage. Surtout, elle devient rapidement  fastidieuse, dès qu’il s’agit de câbler tout ou partie d’une installation.

Dans ce cas, le recours à la pince  automatique s’impose (Photo E). Aucun réglage, sauf celui de la longueur à dénuder, et la pince s’occupe du reste, même si vous changez de diamètre de conducteur (éclairage, prises, liaison équipotentielle…).

 

 

 

Toutes les fiches FAIRE

Câbler un différentiel 30 mA : 1 conseil pour bien choisir

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS