Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR BIEN LE FAIRE
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Poser un escalier hélicoïdal

Voici l'escalier qui prend le moins de place et qui a suscité ces dernières années un engouement de la part des créateurs qui l'habillent de bois, de verre, de métal, ou qui mélangent le tout. L'hélicoïdal, un montage abordable… mais minutieux.

Retour

Suivez les étapes pas à pas pour monter vous-même votre escalier hélicoïdal 

Après avoir déballé tous les éléments de l’escalier et vérifié qu’aucune pièce ne manque, prenez vos mesures.

élément escalier hélicoïdal

La principale d’abord, celle de la hauteur du sol jusqu’au plancher de l’étage supérieur. Le résultat obtenu permet de calculer le nombre d’entretoises entre chaque marche ainsi que les petites entretoises qui nous permettront d’affiner le calage. Servez-vous de la marche palière prévue pour le haut de l’escalier comme gabarit afin de repérer au sol le départ de la colonne centrale.

Posez la base de la colonne de l’escalier à blanc, sur le point repéré précédemment. Maintenant marquez les trous de la platine au crayon et percez avec une mèche de 14mm. Insérez des chevilles à frapper, puis assembler la base et boulonnez-la fermement.

Vous devez poser contre le mur les équerres qui supporteront la dernière marche, aussi appelé marche palière. Prenez aussi le temps de préparer les éléments de l’escalier, à commencer par les marches. Elles disposent de trous en périphérie dans lesquels il faudra insérer des vis de blocage en métal.

Cela permet de bloquer les colonnettes de la rampe. Préparez les fameuses colonnettes en fixant leurs guides de câbles et leurs chapeaux qui porteront la main courante.

Retour maintenant à notre base sur laquelle vous allez enfin pouvoir visser le pylône central. Il faut le garnir et vous commencez en enfilant dans l’ordre : le couvre-base en plastique, la petite entretoise de marche et les disques de rattrapage.

L’escalier hélicoïdal prend naissance avec la première marche, puis une entretoise, puis une seconde marche et ainsi de suite en prenant soin de les distribuer à chaque fois d’un côté et de l’autre pour ne pas déséquilibrer la colonne.

Posez l’avant-dernière marche, mais pas l’entretoise suivante. Vous devez d’abord introduire dans le pylône une longue tige filetée et un boulon de serrage. La tige devra dépasser la hauteur du palier d’environ 15 cm. Serrez le boulon. Désormais, vous pouvez reprendre le montage en enfilant l’entretoise et la marche suivante mais elles doivent recevoir un réducteur de diamètre car la tige filetée est plus fine que le pylône. La pose du palier est fonction du sens de rotation de vos marches. Les équerres reçoivent cette marche palière, en prenant bien soin que sa face supérieure soit au même niveau que le plancher. Faites en sorte maintenant que le trou le plus extérieur d’une marche surplombe le trou le plus intérieur de la marche du dessous.

escalier hélicoïdal

C’est pile au-dessus ? Parfait, glissez une colonnette par le trou d’une marche et faites la descendre jusqu’à la marche inférieure où elle est bloquée.

Répétez l’opération sur chaque marche. Vérifiez bien les niveaux et coupez la première colonnette de l’escalier à la bonne taille, faites la passer dans le premier trou de la première marche et repérez au sol la position de sa petite platine en plastique. Vissez cette base et bloquez-y la colonnette.

La rampe maintenant. Commencez sa pose par le haut, vissez le chapeau à la rampe. Les raccords de rampes sont réalisés par un tourillon à visser dans les deux segments, sans oublier une rondelle et de la colle. Cette main courante peut être déformée à la seule force des bras, pour suivre la courbe de l'escalier. Coupez à la scie à métaux le reste de rampe inutile et fixez les extrémités arrondies. L’escalier hélicoïdal prend forme mais il reste à poser la balustrade du palier avant de passer au câblage. Il s’effectue du bas vers le haut de l’escalier en enfilant le câble dans les passants des colonnettes.

En haut, le câble est fixé à un passant muni d’une vis. Le travail est terminé en bloquant les colonnettes au niveau des marches qu’elles traversent et en serrant l'écrou du pylône.

Bon à savoir : Selon le sens de rotation de votre escalier vous choisirez l’une ou l’autre face de vos marches. 

Toutes les fiches FAIRE

Poser un escalier hélicoïdal : 2 conseils pour bien choisir

Poser un escalier hélicoïdal : 1 conseil pour bien le faire

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS