Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Aménager les combles : quelques solutions

Technique

Retour

La modification de la charpente représente l'essentiel de ce type de transformation. Différentes méthodes sont utilisées, pour réaliser une nouvelle structure et un plancher autoportant, aussi solide que ceux des étages inférieurs. Il est prudent de faire intervenir un bureau d'études ou un maître d'oeœuvre compétent.

 

REHAUSSER LE TOIT

Si le toit est trop plat et que la hauteur du comble n'est pas suffisante, une solution consiste à le rehausser. Une fois encore, plusieurs techniques sont envisageables selon que le toit entier est surélevé, ou seulement un versant ou la partie centrale. Pour surélever la toiture, le plus simple consiste à construire une charpente au-dessus de l'ancienne. Dans cette dernière, après avoir découvert en partie la toiture, on met en place les poutres porteuses du plancher, les fermes de la nouvelle charpente, et le rehaussement par ossature bois des façades. Le reste de la couverture peut alors être démonté et remis directement en place sur les nouvelles fermes. 

 

ABAISSER LE PLANCHER

Il est aussi possible d'abaisser le plancher du comble, à condition que les hauteurs sous plafond du ou des étages inférieurs le permettent (voir figure ci-dessous). Ce procédé est notamment mis en œoeuvre en centre urbain, pour des bâtiments classés sur lesquels il n'est pas possible d'intervenir en façade ou sur le toit.

Aménager les combles : abaisser le plancher Abaisser le plancher © LE GUIDE DE LA MAISON

 

SUPPRIMER LES FERMETTES

Il s'agit de solutions pour supprimer les fermettes (en forme de M ou de W) et les remplacer par une nouvelle structure porteuse en bois, en forme de A. Deux méthodes sont généralement utilisées.

Aménager les combles : modifier la charpente suppression fermette© LE GUIDE DE LA MAISON

Une première solution consiste à sceller les poutres maîtresses horizontales, de pignon à pignon. Disposées ainsi, ces poutres sont reprises (soutenues), depuis le rez-de-chaussée, par des poteaux dissimulés dans l'épaisseur d'une cloison ou d'un placard (voire figure ci-contre). La charpente existante est reliée à cette nouvelle structure par des potelets, complétés de renforts et d'un entrait retroussé (le trait horizontal du A). Une fois les arbalétriers renforcés, les entraits et contrefiches de l'ancienne charpente sont supprimés, et le plancher est créé avec la mise en place des solives.

Une deuxième solution change la disposition des poutres maîtresses, de façade à façade cette fois. Comme précédemment, chaque arbalétrier est doublé par une structure constituée de deux demi-fermes destinées à répartir les charges. Tous les 60 ou 100 cm, des poutres en lamellé-collé scellées dans les murs de façade sont fixées sur les entraits des fermettes. Les charges sont ainsi réparties de manière homogène, et les poutres servent de support au plancher.

Toute la bibliothèque SAVOIR

Aménager les combles : quelques solutions : 4 conseils pour bien choisir