Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Tout savoir sur le puits de lumière

Bon à savoir

Retour

Cousin de la fenêtre de toit, le puits de lumière fait de plus en plus d'émules en France. Il s'agit d'une lentille placée sur le toit et soutenue par un solin. Ce dôme, en acrylique ou en polycarbonate, capte la lumière. Cette dernière est réfléchie jusqu'à une autre lentille, appelée diffuseur prismatique, placée dans une pièce de la maison. Comment ? Grâce à un conduit recouvert d'un revêtement ultra-réfléchissant, type aluminium. Un dôme de 25 cm de diamètre éclaire 10 m2 de pièce. Un dôme de 60 cm éclaire une pièce de près de 60 m2. Mais attention, plus le dôme est petit, plus le conduit doit être court (environ 4 m pour 25 cm de diamètre, contre une quinzaine de mètres pour un dôme de 60 cm de diamètre). La capacité de réflexion de la lumière dépend beaucoup de la nature du dôme. Les plus performants sont en acrylique (plus de 90 % de rendement, contre 70 % pour le polycarbonate). Le puits de lumière peut être motorisé et doté d'un filtre contre les UV les plus nocifs, et même d'un éclairage prenant le relais s'il fait trop sombre. L'installation d'un puits de lumière ne nécessite ni permis, ni déclaration de travaux, à la différence d'une fenêtre de toit. Il est également possible d'installer un puits de lumière mural. Un hublot sur le côté de la maison risque toutefois de jurer avec le reste des ouvertures.

Toute la bibliothèque SAVOIR

Tout savoir sur le puits de lumière : 1 conseil pour bien choisir

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS