Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Le marquage des isolants

Normes & Lois

Retour

Les isolants thermiques sont soumis au marquage CE, obligatoire depuis 2003. L'étiquetage minimum indique les valeurs normalisées, déclarées par le fabricant, de R, de fi, et de réaction au feu.

La certification ACERMI

L'ACERMI est un organisme indépendant qui peut certifier les caractéristiques isolantes d'un produit, à la demande de son fabricant. Elle n'est donc pas obligatoire. ACERMI certifie l'aptitude à l'emploi de l'isolant, selon le classement I.S.O.L.E :
I = incompressibilité, de 1 à 5
S = stabilité dimensionnelle, de 1 à 4
O = comportement à l'eau, de 1 à 3
L = limites des performances mécaniques à la traction, de 1 à 4
E = perméance à la vapeur d'eau, de 1 à 4.

La résistance au feu

Cette réglementation européenne récente remplace l'ancien classement au feu (M0, M1, etc). Elle est exprimée en 7 Euroclasses, qui se décomposent ainsi :
A1 et A2 sont attribuées à des produits incombustibles
B = indique un produit faiblement combustible
C = indique un produit combustible
D = indique un produit très combustible
E = indique un produit très inflammable et propagateur de flamme
F = indique un produit non classé ou non testé.
Les Euroclasses sont aussi associées à deux critères liés à la production de fumées et de gouttes enflammées.
La classe d'opacité des fumées "s" en quantités et vitesses de dégagement : s1 = faibles, s2 = moyennes, s3 = élevées.
La classe des particules enflammées "d" : d0 = pas de gouttes ni de débris enflammés, d1 = pas de gouttes ni de débris dont l'inflammation dure plus de 10 secondes, d2 = ni d0, ni d1.

Toute la bibliothèque SAVOIR

Le marquage des isolants : 5 conseils pour bien choisir

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS