Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Comprendre le bruit : les définitions officielles

Bon à savoir

Retour

Jetez un caillou dans une mare. Des remous se créent à partir du point de chute, qui s'écartent de manière concentrique en formant des vaguelettes, plutôt hautes au début et qui vont en s'amenuisant. Jetez un deuxième caillou. De nouveaux cercles se forment et se mélangent aux précédents. Lorsque les vaguelettes se rencontrent, leur hauteur augmente. Pareil, mais à l'inverse, si des creux se croisent. En revanche, si une vaguelette croise un creux, l'eau redevient calme. En laissant se développer le phénomène, les cercles parviennent à la rive et butent contre des obstacles qui, à leur tour, génèrent cercles, croisements et interférences.

L'onde sonore se comporte de manière comparable, mais dans l'air, et à une vitesse de 300 km/s environ. Ainsi, lorsque deux ondes se croisent, le bruit perçu est plus fort. Mais lorsqu'elles sont opposées, elles s'annulent. Il est possible d'obtenir le silence en produisant un bruit exactement inverse à la nuisance subie.

La comparaison avec le caillou jeté illustre aussi la complexité du phénomène et la difficulté que sa maîtrise représente. En effet, contrairement à la lumière qui se déplace en ligne droite, l'onde sonore se diffuse dans toutes les directions, une partie rebondit sur l'obstacle, l'autre le contourne, par les côtés. Au final, il n'y a plus une source unique, mais une multitude de sources, atténuées certes, mais qui peuvent s'additionner.

Les définitions officielles

L'onde sonore est définie selon différents critères, dont les principaux sont sa fréquence et son niveau.

La première est exprimée en hertz (Hz) et définit la caractéristique du son entre le grave et l'aigu. L'oreille humaine perçoit des fréquences de 20 Hz (graves) à 20 000 Hz (extrêmes aiguës), mais elle est particulièrement sensible aux fréquences comprises entre 100 et 5 000 Hz.

Le niveau exprime l'intensité du son s'il est fort ou faible en décibels (dB). L'ambiance d'une chambre calme varie entre 30 et 40 dB. Dans un salon, une pièce animée, le niveau peut atteindre de 50 à 60 dB. Le trafic routier s'établit aux alentours de 70 – 80 dB. Des travaux, un aéroport, génèrent des nuisances jusqu'à 100 dB.

Toute la bibliothèque SAVOIR

Comprendre le bruit : les définitions officielles : 1 conseil pour bien choisir

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS