Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Un conducteur par le menu

Normes & Lois

Retour

Un conducteur électrique dispose d'une âme en cuivre protégée par une enveloppe (gaine) isolante en PVC. Selon qu'elle est monobrin (H07 V-U ou V-R) ou multi-brin (H07 V-K), l'âme est rigide ou bien souple. C'est la couleur de sa gaine qui permet d'identifier un conducteur : bleu pour le neutre (marquage “N” sur un bornier), jaune et vert pour la terre (symbole ), à présent obligatoire sur tous les circuits, y compris l'éclairage. Habituellement identifiée par les lettres Ph, L ou P, la phase peut être de n'importe quelle couleur, à l'exclusion des précédentes : rouge, noire, marron, jaune, orange, mauve, beige…

Outre leur couleur, les conducteurs se différencient par leur section, en mm2. Cette section est déterminée par la puissance à acheminer dans le circuit* correspondant (voir tableau ci-dessous), sachant que tous les conducteurs d'un même circuit doivent être de même section :
1,5 mm2 pour l'éclairage, les prises commandées, la VMC
2,5 mm2 pour les prises de courant, le gros électroménager, les chauffe-eau électriques à accumulation
6 mm2 pour les plaques de cuisson et la cuisinière (four et plaques).

Toute la bibliothèque SAVOIR