Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Cheminées : des tubes au top !

Technique

Retour

Assez légers (une dizaine de kilos au maximum par mètre linéaire), les conduits métalliques modernes répondent au développement des foyers fermés et au besoin de rénovation rapide des conduits maçonnés. Ils se présentent soit sous forme de tubage, soit sous forme de conduit complet. Hormis leur forme tubulaire, ces produits n'ont qu'un lointain rapport avec les tuyaux de poêles.

En aluminium ou en inox, un conduit de tubage est généralement flexible, afin de s'introduire plus facilement dans un conduit maçonné à l'étanchéité défaillante, inadapté au raccordement d'un foyer fermé ou d'une chaudière à condensation.  À simple ou à double paroi (plus lisse à l'intérieur), ce type de conduit est vendu en couronnes de longueurs variables. 

 

Tubage inox Poujoulat

 

 

 

Il existe aussi des conduits de tubages rigides, en inox, dont les tronçons s'emboîtent les uns dans les autres. Certains sont de section ovale, car conçus pour équiper les conduits maçonnés de section rectangulaire.

 

 

 

 

 

Tubage-poujoulat

Raccord-Poujoulat

Destinés au neuf ou à la rénovation (sans conduit existant), les conduits métalliques “indépendants” disposent d'une double paroi, isolée ou non. Ce qui peut, là encore, permettre de réduire l'écart au feu.

Ces conduits raccordent chaudières, cheminées ou poêles à une sortie de toit assortie ou plus classique. Bien que ces conduits existent à présent en versions flexible et autoportante, la plupart sont formés d'une succession de tubes rigides.

 

 

 

De même composition (inox-inox ou aluminium-aluminium), leurs parois peuvent panacher les métaux (acier galvanisé à l'extérieur et inox ou aluminium à l'intérieur). Parfois, l'inox est employé à l'extérieur et la céramique à l'intérieur, pour mieux résister à l'oxydation. D'où une garantie de 30 ans contre 10 seulement pour la plupart des “tout-métal”. Ces derniers restent appréciés pour leur montée en température rapide, qui facilite le tirage des foyers ouverts.

En résumé : Pour tuber un vieux conduit ou pour en installer un nouveau, les produits métalliques sont faciles à placer. Ils sont utilisables de suite, n'imposent aucune contrainte aux murs, plancher ou charpente, et ne craignent pas la fissuration. Cela explique leur succès, en dépit de prix élevés (tubages exceptés).

Toute la bibliothèque SAVOIR

Cheminées : des tubes au top ! : 2 conseils pour bien choisir