Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Mortier-colle

Bon à savoir

Retour

Il convient de mélanger le mortier-colle à de l'eau avant toute utilisation. Il est prédosé en usine. Le mortier-colle doit être choisi avec attention et les directives indiquées par le fabricant sur l'emballage doivent être suivies scrupuleusement. Le produit sera obligatoirement adapté au lieu de pose, à la nature du support et à la dimension des carreaux. La certification CSTBat classe les mortiers selon leurs performances et selon les caractéristiques optionnelles de mise en œuvre. Une lettre et un chiffre définissent les performances.

La certification distingue trois classes de produits symbolisées par la lettre C, selon leur valeur d'adhérence et leur déformabilité.

C1 : mortier-colle normal, pour carrelage intérieur sols et murs
C2 : mortier-colle amélioré, pour la pose d'un carrelage sur un plancher chauffant, par exemple
C2S : mortier-colle amélioré et déformable, pour la pose sur un plancher chauffant rayonnant ou pour un vide sanitaire.

Les caractéristiques optionnelles de mise en œuvre sont les suivantes :

Un produit E présente un temps ouvert allongé (temps disponible pour la pose du carrelage).
Un produit F est à durcissement rapide, ce qui diminue l'immobilisation d'une pièce.
Un produit G est une colle fluide, formulée pour présenter une viscosité plus faible, ce qui augmente son pouvoir mouillant (c'est-à-dire son aptitude, une fois appliquée sur le support, à “mouiller” l'envers du carreau).
Un produit T est formulé pour limiter (voire empêcher) le glissement des carreaux sur un mur, entre le moment où ils sont appliqués et celui où le mortier-colle fait sa prise. Bien que, pour cet emploi, la caractéristique ne présente aucun intérêt, ce type de produit peut également être utilisé au sol.

Toute la bibliothèque SAVOIR

Mortier-colle : 1 conseil pour bien choisir