Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

La véranda bioclimatique

Bon à savoir

Retour

Lorsque la conception et les principes techniques sont étudiés dans leurs moindres détails, la véranda participe de manière effective au confort de la maison.

La véranda bioclimatique permet de tirer le meilleur parti de l‘environnement de la maison. Elle est le fruit d'une étude thermique poussée.

C'est un capteur d'énergie solaire modulable. Elle récolte cette chaleur, la retient, la stocke éventuellement, puis la communique au reste de la maison. À l'inverse, la conception de la véranda vise à éviter toute surchauffe en été.

La véranda est orientée plein sud, même s'il est possible de dévier un peu de cette orientation. L'intégration est envisagée pour favoriser les échanges avec le reste de la maison. Pour cette raison, la véranda est souvent encastrée.

Les surfaces vitrées et leur inclinaison sont calculées pour favoriser le captage. Les maçonneries et le sol sont à inertie contrôlée, c'est-à-dire conçus pour conserver la chaleur un certain temps avant de la rendre (déphasage thermique). Le volume de la véranda tient compte de l'espace disponible, du volume habitable et des performances attendues. Son fonctionnement est directement associé au système de renouvellement de l'air de la maison.

Attention, le fonctionnement d'une véranda bioclimatique est moins simple que d'ouvrir ou de fermer des volets. Il requiert une présence pour s'adapter aux changements de conditions, d'un jour à l'autre, entre le jour et la nuit, ou au cours d'une journée. Des automatismes peuvent compenser cette contrainte.

Toute la bibliothèque SAVOIR

La véranda bioclimatique : 6 conseils pour bien choisir