Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Le langage d'un sac de ciment

Technique

Retour

 

Les ciments courants commercialisés en France portent obligatoirement le marquage CE. La mention NF, associée au marquage précédent, indique que les produits bénéficient de garanties complémentaires sur leur composition déclarée, leurs performances et leur contrôle.

Livrés en sacs de 25 ou de 35 kg, les ciments sont identifiés par une série de lettres et de chiffres. Les lettres CEM, suivies de chiffres (de I à V), indiquent la famille du liant, tandis que d'autres lettres (A, B ou C) fournissent une indication sur la proportion des autres constituants (en dehors du clinker). Ces constituants sont précisés par un symbole selon leur nature (D, L, P, S, etc.).


LIRE LES ETIQUETTES

Il s'agit donc des appellations détaillées dans la norme NF EN197-1. CEM. Diminutif de 'cement', ciment en anglais, suivi d'un chiffre romain qui désigne la classe du ciment. Il existe 5 classes.

Les ciments les plus courants sont les CEMI, le ciment Portland standard, et CEMII, un ciment Portland composé (cendres, pouzzolanes, fumées, schistes...).

42,5. Désigne la classe de résistance normalisée à la compression au bout de 28 jours.

32,5 (par exemple). Signifie une résistance à la compression de 32,5 MPa (mégapascal).

R. Précise une sous-classe de résistance, lente (L), normale (N) ou rapide (R), à deux ou 7 jours. Par exemple, un ciment 32,5 «R» dispose d'une résistance à deux jours supérieure à 10 MPa.

PM. Il s'agit de caractéristiques complémentaires, sans importance pour les maçonneries courantes (on trouve aussi les lettres ES et CP).

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le dosage dépend de l'humidité du sable... et pas qu'un peu !

Les dosages indiqués considèrent toujours que le sable, et les granulats, dans une moindre mesure, sont secs. Ainsi, 1m3 de sable sec pèse, selon sa granulométrie, de 1 450 à 1 750 kg, soit, en moyenne, 1,6 tonne.

Gorgé d'eau, ce poids passe à environ 2 tonnes. Soit environ 400 litres d'eau par mètre cube.

Ainsi, à volume égal, le sable humide est plus lourd que le sable sec. Ou encore, à poids égal, il y a moins de sable humide que de sable sec. En conséquence, si vous raisonnez en poids pour effectuer vos dosages, vous risquez d'obtenir un mélange plus gras, plus riche en ciment avec du sable humide. C'est la raison pour laquelle il vaut mieux raisonner en volume. Dans ce cas, seule la quantité d'eau est à adapter, en fonction de celle déjà contenue dans le sable.

Toute la bibliothèque SAVOIR

CONSULTEZ LES PRODUITS GEDIMAT ASSOCIÉS