Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Les cloisons d'antan

L'histoire

Retour

 

Garantes de la séparation et de la distribution des pièces de la maison, les cloisons étaient souvent formées d'une ossature en bois avec un lattage recouvert de plâtre. A la campagne, de simples planches à rainures et languettes pouvaient faire l'affaire !

On appelle "hourdage", la maçonnerie qui se fait avec plâtras et plâtre ou mortier en remplissage des poteaux de pan de bois, cloisons, mais aussi entre les solives des planchers. On distingue ainsi les cloisons "sourdes" et "creuses" dont la structure de poteaux, planches ou lattes n'est pas hourdée (torchis, plâtre, briques…).

Délimitant couloir, vestibule, chambre ou boutique, la cloison "vitrée" ménage perspective et passages de lumière. Histoire de "garder un oeil" sur une pièce adjacente sans ouvrir la porte ! Elle est formée d'un soubassement (panneaux de bois éventuellement moulurés), surmonté d'un châssis à feuillures garni de carreaux.

Dans les régions boisées (Alsace, Alpes, Pyrénées...), les cloisons "à claire voie" faites de planches posées chant contre chant ou "pleines" formées de planches rainées bouvetées (sapin, chêne,  châtaignier...), assurent diverses séparations  (habitation/étable, chambre, alcôve, cabinet...). 


L'essor de la terre cuite 

Au XIXème siècle, l'habitat urbain est souvent cloisonné en briques (pleines ou creuses), scellées et enduites au plâtre par un maçon-plâtrier. Elles sont parfois liées et recouvertes de "machefer", un résidu issu de la combustion du charbon offrant une prise hydraulique et une dureté comparable à celle du ciment. Bien que pouvant contenir des métaux lourds (plomb,  dioxine...), le machefer inerte et solidifié ne diffuse aucun toxique. En cas de démolition, des précautions s'imposent absolument (port masque, combinaison et gants).   

 

Toute la bibliothèque SAVOIR