Guide de la maison
"Tous nos conseils pour vous guider dans vos travaux"
  • Accueil >
  • NOS CONSEILS POUR TOUT SAVOIR
Partagez sur Facebook Twitter Partager par e-mail Lancer l'impression

Chaîner ou comment faire ceinture !

Technique

Retour

 

Le fer est élastique là ou le béton ne l’est pas. Il sert d’armature pour renforcer les points sensibles. Il se retrouve donc dans les poteaux d’angle, dans les linteaux au-dessus des ouvertures, au sommet des murs (ou des étages). Ces fers sont reliés entre eux pour verrouiller la conception. C’est la meilleure méthode pour prévenir les fissures. Voici quelques principes à savoir pour faire ceinture !

  

Ceintures et chaînages horizontaux

Les murs en maçonnerie porteuse et en maçonnerie de remplissage sont ceinturés au niveau du plancher bas du rez-de-chaussée ou du dallage, à chaque étage, au niveau des planchers hauts, ainsi qu’en couronnement des murs libres en tête, par un chaînage horizontal en béton armé, continu, fermé ; ce chaînage ceinture les façades et les relie au droit de chaque refend. En général, la hauteur d’un chaînage de façade est celle du plancher qui lui est associée.

 

Chaînages verticaux

Les chaînages verticaux sont obligatoires sur toute la hauteur lorsque les murs sont porteurs et s’ils sont en briques creuses, blocs béton ou béton cellulaire (DTU 20.1 partie 4).

Des précautions particulières doivent être mises en oeuvre dans les régions à risque sismique (Eurocode 8). Le principe général consiste à augmenter le nombre, le diamètre des fers et à renforcer leur liaison. 

 

 

PRINCIPE DE MISE EN OEUVRE

Le premier principe d’un chaînage d’angle réussi est de « prolonger » le fer sur la face opposée du mur. En clair, cela signifie que le fer intérieur d’un  côté de l’angle est lié au fer extérieur de l’autre côté et vice versa. Notez que les fers passent à l’intérieur du  chaînage vertical. 

 

Pour compléter l’ensemble, une épingle est ajoutée pour lier les deux fers extérieurs.

 

Il est possible d’en ajouter une seconde pour l’angle intérieur.

 

 

Les recouvrements entre les fers mesurent 40, 50 à 60 fois le diamètre du fer selon les circonstances. Soit 40 cm mini pour un fer de 10. Lorsque tout est installé, chaque liaison est liée (avec la lieuse ci-dessus) au fil de fer pour que tout reste en place lors du coulage du béton.  

 

ON NE FAIT PAS : Le chaînage vertical ne doit pas être noyé dans la semelle de fondation mais relié aux fers de celle-ci qui doivent émerger du béton. 

 

ON FAIT : Le chaînage des fondations émerge d’une vingtaine de centimètres en attente de la liaison avec le chaînage vertical.

 

 

Les bons outils

La découpe des fers à la bonne longueur est facilitée par l’utilisation d’une meuleuse équipée d’un disque à tronçonner les métaux. Attention à bien bloquer le fer avant de le couper et de porter un équipement de protection complet.

Pour le cintrage, il est possible d’utiliser une griffe à cintrer pour les petits diamètres ou une cintreuse à deux manches. Mais  vous pouvez également utiliser des « épingles » ou des « boucles », des fers coudés qu’il suffit de ligaturer aux chaînages.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute la bibliothèque SAVOIR